Les huit sites incontournables à voir à Los Angeles

Los Angeles est une ville attractive d’un point de vue touristique. Cadre de vie idéal pour un stage aux Etats-Unis, la cité californienne permet de vivre une aventure unique outre-Atlantique. Top huit des incontournables à faire lorsqu’on se trouve dans la cité des anges.

Partir faire un stage aux Etats-Unis est une chance unique. Le pays de l’American Dream propose bon nombre d’opportunités professionnelles immanquables. C’est surtout l’occasion de démarrer une belle carrière à l’accent international. Les Etats-Unis demeurent le pays préféré des étudiants. En effet, d’après l’institution Unesco, les Etats-Unis arrivent en pôle position des destinations les plus choisies par les étudiants (38%) devant le Royaume-Uni (23%) et la France (15%). L’Etat de Californie peuplé par près d’un américain sur huit est d’ailleurs l’un des états les plus visités par des jeunes aventuriers avides de découverte.

La West Coast a l’avantage de compter de nombreuses villes toutes attirante les unes que les autres comme San José ou San Diego. C’est, par exemple, le cas de San Francisco qui compte de nombreux ingénieurs, informaticiens et chercheurs venus embrasser le rêve américain dans la Silicon Valley. Au bout de la route 66 se tient la plus connue d’entre les villes californiennes. Los Angeles, basée dans le sud de l’état, est si prisée des Français qu’elle se situe à la seconde position des villes américaines à forte population hexagonale. En effet, près de 30 500 Français sont enregistrés au registre des expatriés à Los Angeles. Celle-ci se classe juste en dessous de l’indétrônable New-York (environ 35 000 Français). Comme la Big Apple, la cité des anges est une ville qui bouge. C’est même devenu un carrefour des peuples et des cultures. Los Angeles est surtout connu pour être le berceau de l’industrie cinématographique. Evidemment, les activités à faire sur place sont étroitement liées à l’histoire du cinéma américain.

Le Walk of Fame

Le Walk of Fame est la première grande étape pour admirer les célébrités du monde entier issues de l’industrie du spectacle. Le trottoir jonché d’étoiles roses recense près de 2 600 noms célèbres aux quatre coins du globe. Cinq types d’étoiles roses entourées de marbre sont décernées. Elles différent par un symbole représentant le domaine dans lequel l’artiste a excellé. Une caméra, un poste de télévision, une platine tourne-disque, un microphone et deux masques antiques sont les symboles à retrouver sur les étoiles. Steven Spielberg, James Deen ou encore Ray Charles ont leurs étoiles sur le Walk of Fame. Une vingtaine de Frenchies ont aussi leur place sur la fameuse « promenade de la célébrité ». Parmi les plus connus, Charles Aznavour, les frères Lumières et Maurice Jarre font figures de privilégiés. En juillet dernier, l’étoile de l’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, a été vandalisée à coup de pioche. Une manière de dire que seuls les artistes ont leur place dans le Walk of Fame ?

Les plages de Malibu

A l’ouest, en poursuivant sa route après être passé par Santa Monica, la ville de Malibu est l’endroit idéal pour les fans de surf. La cité est d’ailleurs connue pour être le point de rendez-vous inévitable pour les surfeurs américains et internationaux. Les plages de Malibu offrent un cadre idyllique pour se reposer et se détendre. La réputation des lieux n’est plus à faire. La célèbre série des années 1990 Alerte à MalibuBaywatch en américain – a mis en lumière le décor paradisiaque que peuvent apprécier les 13 000 habitants de la ville quotidiennement.

L’enseigne Hollywood

Impossible de se rendre à Los Angeles sans passer par le quartier huppé d’Hollywood. C’est le point de repère pour tous les amoureux du septième art. Sur la colline du quartier se trouve le célèbre panneau indiquant « Hollywood ». Se prendre en photo avec l’enseigne publicitaire est immanquable. Tout visiteur ou touriste sera frappé par son immensité. En effet, le panneau érigé en 1923 fait plus de cent mètres de long et treize mètres de hauteur. Un sentier permet même d’y accéder à pied afin de surplomber le quartier d’Hollywood. Le panneau est devenu un symbole de la cité de Los Angeles. D’autres villes se sont risqués à reproduire un tel édifice mais souvent sans la même réussite touristique. C’est le cas de Marseille qui a un panneau équivalent situé dans les quartiers Nord de la cité phocéenne en bordure de l’autoroute A9. Toujours copié, jamais égalé dit-on !

L’observatoire Griffith et son parc surplombent la ville de Los Angeles. Depuis sa réouverture en 2006, plus de 70 millions de visiteurs ont eu accès son univers galactique.

L’observatoire Griffith

Implanté au cœur du Griffith Park qui surplombe la cité de Los Angeles, l’observatoire du même nom est un passage obligatoire pour celles et ceux qui ont la tête tournée vers les étoiles. Culminant à près de 300 mètres d’altitude, l’observatoire astronomique est, lui aussi, visible dans plusieurs films. Dans La La Land, le couple formé par Emma Stone et Ryan Gosling danse sur le parvis de l’observatoire la nuit. Les visiteurs qui s’y rendent peuvent observer ce qui entoure la planète terre depuis des télescopes. Des spectacles et des expositions sont aussi proposés depuis la réouverture de l’observatoire à la fin de l’année 2006. Depuis, le bâtiment au style très égyptien a accueilli près de 70 millions de visiteurs.

Beverly Hills

Qui n’a jamais suivi les aventures de Brenda Walsh, de Kelly Taylor et de Dylan McKay ? Ces noms qui résonnent l’Amérique du Nord replongent le touriste dans la série Beverly Hills 90210 diffusée dans les années 1990 sur les écrans français. La série qui compte près de 294 épisodes nous emmène dans la petite ville de Beverly Hills située à quinze kilomètres au nord-ouest de Los Angeles. La ville est surtout connue pour abriter les maisons des plus grandes stars du cinéma. Avec la célèbre rue commerçante Rodeo Drive, Beverly Hills demeure le quartier le plus chic de Los Angeles. Armé d’un appareil photo, le touriste pourra peut-être apercevoir des célébrités à bord de grosses cylindrées. A moins que le Flic de Beverly Hills -film sorti en 1984 – incarné par Eddy Murphy ne rode pas loin pour arrêter les bolides imprudents…

Les studios Warner Bros

L’industrie cinématographique est le secteur-clé de l’économie angelena. Si bien que de nombreux studios de cinéma sont implantés autour et dans le quartier de Hollywood. La société Warner Bros est l’un d’entre eux. C’est le premier distributeur mondial devant Walt Disney Pictures et Sony Pictures. La compagnie communément appelée la Warner est l’auteure de près de 3200 films depuis ses débuts en 1923. Impossible de ne pas avoir vu leur logo sur l’un des films à succès connus du grand public. Warner est effectivement le producteur de la trilogie du Seigneur des Anneaux et de la saga des Harry Potter. Les studios de Warner sont situés dans la ville de Burbank qui fait partie du comté de Los Angeles. Tout proche de Hollywood, Burbank est appelée la « capitale mondiale des médias » pour son foisonnement de sièges liées à l’industrie médiatique dont fait partie la société Warner Bros. Au sein des studios, un tour d’environ deux heures est proposé aux inconditionnels du cinéma qui pourront apprécier les décors de certains films, séries et autres talk-shows produits à Los Angeles.

Santa Monica

La ville côtière de Santa Monica est une étape incontournable durant la chaude période estivale californienne. Situé à l’ouest de Los Angeles, elle est l’une des extrémités de la fameuse Route 66 qui parcoure l’intégralité de l’immense état américain. Santa Monica est un rendez-vous pour décompresser ou passer quelques vacances durant son stage américain. En effet, la ville peut se targuer d’avoir près de 300 jours d’ensoleillement par an. La plage de Santa Monica est très appréciée des touristes et des visiteurs. En effet, la plage la plus célèbre de l’état californien regorge d’activités, de boutiques et d’attractions en tout genre. La pratique du surf, du paddle et du vélo est régulièrement visible dans la ville côtière où règne détente et farniente.

Le Musée d’Art du comté de Los Angeles

Le Los Angeles County Museum of Art est le plus gros musée de Los Angeles. Plus simplement appelé le LACMA par les Angelenos, le musée est un passage incontournable pour admirer les quelques 250 000 œuvres présentées dans une dizaine de pavillons d’art. Toutes les époques sont traversées : de l’art grecque ancien à l’art contemporain en passant par des œuvres amérindiennes. Le LACMA, plus grand musée de l’Ouest américain, accueille chaque année près d’un million de visiteurs.

Fort heureusement, la liste des sites incontournables de Los Angeles et sa région n’est pas exhaustive :

  • Les Universal Studios Hollywood
  • Le musée Getty Center
  • La Getty Villa
  • Disneyland Park
  • Le musée The Broad
  • La Venice Beach
  • Le Museum of Contemporary Art