Stage USA : Comment trouver un stage à New York ?

Vivre le rêve Américain à New York

Aaaah New-York, la Grosse Pomme … Quelle ville pourrait mieux représenter la ville de tous les possibles je vous le demande. Et si toi aussi tu cherches à tenter l’aventure en réalisant un stage à New York tu es tombé sur le bon article ! Faire un stage à l’étranger présente des avantages indéniables. L’expérience de travail dans un environnement international se distingue sur ton CV et te donnera un coup de pouce certain sur le marché du travail. Un stage à l’étranger est également un excellent moyen de rencontrer des locaux, de s’immerger dans la culture et peut être un point d’entrée pour éventuellement travailler à l’étranger. Mais tu ne sais pas à qui t’adresser ni par où commencer ? On te dit tout ce dont tu as besoin de savoir afin de trouver un stage à New York !

Trouver un stage à New York : les différentes étapes

Pour les jeunes diplômés, le marché du travail est exceptionnellement compétitif en raison d’un manque d’expérience professionnelle. Les stages, les emplois à temps partiel, le bénévolat, etc. sont tous des aspects importants qu’il faut à tout prix privilégier dans son CV afin de briser cette chaîne du « manque d’expérience » de l’étudiant.

Faire un stage à l’étranger t’offre l’opportunité unique d’interagir avec des personnes qui ne sont ni des touristes ni d’autres étudiants et de te familiariser avec la langue locale dans un environnement professionnel. En fin de compte, de nombreuses personnes peuvent étudier à l’étranger aux Etats-Unis, mais tout le monde ne peut pas dire qu’il a eu la possibilité de faire un stage dans une grande entreprise new-yorkaise.

Trouver un stage à l’étranger ne doit pas nécessairement être difficile, et il existe plusieurs manières différentes d’aborder la recherche :

Passer par une agence de stage à l’étranger

Cette première option implique de travailler avec ce que nous appellerions un « fournisseur de programme » ou un « prestataire de stage ». Il y a certainement des avantages et des inconvénients à passer par une agence proposant des stages plutôt que de trouver son stage à New York soi-même (le gros étant le coût), mais passer par ces agences signifie que tu obtiendras de l’aide pour tous les aspects du stage – du logement aux visas.

Une fois accepté dans le programme, tu seras assuré d’obtenir un stage dans la destination de ton choix. En établissant directement des liens avec les employeurs pour toi, les agences de stage à l’étranger éliminent la tâche difficile de te mettre en contact avec eux. Ils t’aideront également en ce qui concerne les demandes de visa et pourront répondre à toutes tes questions concernant ton emménagement aux Etats-Unis.

Flatiron Building New York

Flatiron Building New York

Trouver par soi-même

Trouver son propre stage nécessite un peu plus d’indépendance et de dynamisme. Afin de trouver le stage de tes rêves à New York, il te faudra savoir exactement quel type de stage tu aimerais réaliser et comment tu comptes y arriver. Cela peut donc prendre du temps et si tu es pressé, ce n’est peut être pas la meilleure option à adopter. En revanche, si tu parviens à trouver un stage à New York par toi-même, tu n’auras pas à payer les frais élevés qui peuvent être associés aux programmes de placement en stage.

Trouver via son établissement scolaire

Il est vrai que ce n’est pas une des pistes à laquelle on pense en premier et pourtant ! Il est vrai que les étudiants en littérature et langues profitent souvent d’un bureau des relations internationales mais il peut en être de même pour les étudiants en physique-chimie ou étudiant en STAPS. Si ton école propose différents partenariats avec des entreprises implantées à l’étranger, il serait intéressant d’explorer cette voie-là.

En s’appuyant  sur un répertoire de stage, il te sera également possible de rentrer en contact avec des anciens étudiants de ton école ayant déjà effectué le même stage dans la même entreprise l’année auparavant. Bah oui, c’est toujours plus pratique et rassurant de s’appuyer sur quelqu’un pour avoir son aperçu de cette expérience à l’étranger. Et puis qui sait, t’entretenir avec ces anciens étudiants (ou alumni) peut te permettre d’avoir plus facilement les coordonnées de ton futur maître de stage. N’hésite donc pas à demander.

Viser les entreprises françaises

Quand on parle d’entreprises françaises, j’entends bien sûr des entreprises françaises implantées à l’étranger. A New-York de nombreuses antennes de marques françaises connues ont su s’y développer. Parler français est un atout aux Etats-Unis et tu as tout intérêt à cibler les entreprises hexagonales. Les entreprises françaises liées au luxe à la gastronomie ou encore à la mode sont très présentes à la Grosse Pomme. Et puis viser les entreprises françaises pour son stage à New York peut être une manière plus facile pour toi de décrocher son stage : en effet il n’y aura pas complètement de barrière de la langue. Bien évidemment, qu’en étant stagiaire à New York il te faudra parler anglais mais la rencontre et l’entretien avec les dirigeants pourront peut être se faire en français.

Regarder les entreprises mondiales

Démarcher directement les entreprises internationales peut s’apparenter à une démarche folle mais cela peut être une des solutions les plus efficaces si tu souhaites être rémunéré pour ton stage à New York. En règle générale, les grandes entreprises internationales, comme H & M, L’Oréal et Goldman Sachs, ont des offres de stages à pourvoir dans plusieurs pays à l’étranger.

Aussi compétitives ces entreprises soient-elles, commencer un stage à New York dans l’une d’entre elle peut être un excellent point de départ – même si nous te recommandons de postuler beaucoup plus tôt que pour une petite entreprise (par exemple, commence à regarder les dates limites des candidatures à l’automne pour un stage l’été prochain).

Une fois ceci fait, n’hésite pas à consulter et à candidater directement sur les sites Web des entreprises ou career center : la plupart disposent d’une section “jobs”, avec des contacts et des types de postes à pourvoir.

Consulter les sites d’annonces américains

Durant tes recherches, concentre-toi sur les points clés de New York. Les grandes entreprises liées à la finance, la publicité, la mode, le luxe de New York se trouvent respectivement dans les quartiers de Wall Street, ou sur la 5ème Avenue. Cibler quelles entreprises sont déjà présentes dans ces quartiers stratégiques te permettra d’optimiser ta recherche de stage à New York.

Une fois cette recherche optimisée, place à la consultation de sites d’annonces américains ! Et pour cela il existe ce que les américains appellent les “job boards”. En outre, le Web américain fourmille de sites de recrutement. Tout comme n’importe quelle recherche d’emploi, connaître quelqu’un dans une entreprise ou obtenir une introduction personnelle sera toujours l’un des moyens les plus efficaces de trouver un stage, mais cela peut être particulièrement difficile si tu es encore étudiant et que tu n’as pas encore construit ton réseau professionnel pour le moment. Pour cette raison, les sites d’emploi des stages internationaux peuvent être très utiles.

Brooklyn Bridge

Brooklyn Bridge

Construire des relations

Comme je te le disais dans le point précédent, établir des relations est une étape essentielle si tu souhaites trouver un stage à New York. Bonne nouvelle : Il n’est jamais trop tôt pour commencer. Et pour pouvoir trouver rapidement, rien de tel que de faire jouer ses réseaux ou mieux encore de démarcher directement des contacts aux Etats-Unis. Mais comment faire ?

Pour cela, plusieurs solutions existent : dans le cadre de tes études tu peux tout aussi bien demander à tes professeurs s’ils ont des contacts basés à New York à te communiquer. Un mail venant de leur part et tu pourrais avoir rapidement un entretien Skype à préparer !

Et si tu manques de contacts, ne pars pas battu d’avance car il existe une autre solution : les réseaux sociaux ! Utilise pour cela les médias sociaux et engage avec courage des recruteurs, des entreprises, des professionnels, des investisseurs en capital-risque ou encore des organisations locales travaillant sur New York. Tu n’imagines pas combien de personnes pourraient répondre à tes questions. Alors oui, il est vrai que beaucoup des e-mails envoyés restent sans réponse, mais certains recruteurs prennent la peine en te fournissant de précieuses informations -et pourquoi pas- de recommandations ou contacts pour d’autres entreprises. Dis toi ceci : ta recherche d’emploi en vaudra toujours la peine.

Mais il ne s’agit pas simplement de se connecter virtuellement pour pouvoir trouver un stage à New York ; Il s’agit également de créer des liens, d’identifier un domaine commun, et de rester numériquement présent. Pourquoi ? Car il sera plus difficile de rencontrer ces personnes, déjà présente à New York.

Tout en exploitant ces filons, tu peux parallèlement envoyer des candidatures spontanées. La plupart des stages se trouvent de cette façon. Et pour démontrer ta motivation, tu peux toujours proposer un entretien téléphonique sur Skype.

Quelques défis à considérer avant de trouver son stage à New York

Parce que certains, (mais certainement pas tous) les visas d’étudiant te rendent inéligible à un emploi rémunéré, ne t’attend pas à trouver un stage rémunéré si facilement. En plus de la barrière de la langue, la culture et les règles d’un lieu de travail à l’étranger peuvent être différentes de celles auxquelles tu es habitué. Il faudra donc prendre en compte ces défis durant ton stage à New York !

 

En résumé, que cela soit par le biais d’une agence de stage à l’étranger ou par toi-même, sois prêt à t’investir complètement dans cette recherche de stage à New York, à allouer tes minutes, à répondre aux e-mails en temps opportun et à être remarquablement persévérant. Tu verras, les opportunités se présenteront de la manière la plus inhabituelle qui soit.

Une fois ceci fait viendra la question du Visa… Mais ça c’est encore un autre sujet 😉

Si tu es actuellement en recherche de stage pour New York, n’hésite pas à partager tes bons plans pour trouver facilement !

 

Claire